4. 2    LE PRELEVEMENT SANGUIN (C2-MO01)

            Le matériel utilisé

·        Aiguilles stériles à usage unique et corps porte-aiguille pour tubes sous vide

·        Seringues à usage unique et aiguilles correspondantes.

·        Tubes à prélèvements : conditionnements standards et pédiatriques

·        Flacons à hémocultures aéro-anaérobies ou aérobies et anaérobies.

·        Garrot

·        Coton

·        Alcool à 70° ou alcool iodé - Bétadine.

·        Pansements. Mousse « Elastomousse ». Pommade « Hémoclar »

·        Boîte récupératrice d'aiguilles DASRI

·        Sachets-poubelle pour déchets contaminés    /    poubelle pour déchets non contaminés

NB : avant d'appeler le patient, il est nécessaire de vérifier la présence de tout le matériel indispensable au prélèvement, la parfaite propreté des surfaces.

Prélèvements sanguins

·        Se laver les mains ou réaliser une désinfection à l’aide du gel hydro-alcoolique.

·        Préparer le système à prélèvement, [Utiliser les tubes à prélèvement en fonction des analyses prescrites, les préparer non étiquetés sur le portoir de la table à roulettes (Cf C2 - INS 01 « Choix des tubes »)].

·        Préparer  un tampon de coton imprégné de solution antiseptique + un tampon de coton sec.

·        Poser le garrot chaque fois que possible sur le vêtement pour éviter le contact avec la peau (règle d’hygiène)

·        Repérer rapidement par palpation la veine à prélever.

·        Réaliser l’antisepsie de la peau  par un seul passage du tampon de coton imprégné de solution antiseptique, éliminer celui-ci dans le sac plastique DASRI non  piquant

·        Prélever en respectant le niveau de remplissage des tubes si nécessaire

NB : En cas de prélèvement sur différents types de tubes, l'ordre de prélèvement suivant doit être respecté :

ROUGE  (JAUNE)à  BLEU  à  VERT à  VIOLET et/ou NOIR àGRIS

·        Desserrer le garrot avant de retirer l’aiguille.

·        Poser le coton sec sur le point de ponction sans appuyer, retirer l’aiguille puis seulement exercer une pression sur le point de ponction.

·        Le patient sauf cas particulier, est invité à continuer la pression pendant 2 à 3 minutes temps pendant lequel on étiquette les tubes prélevés après homogénéisation après 5 à 6 retournements lents. Oter le garrot.

·         Eliminer le tampon de coton dans le sac plastique DASRI. Poser un pansement.

Prélèvement pédiatrique

·        Si nécessaire, décoller doucement le patch de pommade anesthésique en s’aidant si nécessaire d’alcool ou de solvant spécial pour adhésif.

·        Procéder de même que prélèvement ci-dessus avec du matériel et des quantités adaptées.

Temps de saignement

Méthode de DUKE

·        Désinfection de la peau au niveau du lobe de l’oreille.

·        Attendre une à deux minutes.

·        Incision franche horizontale de la partie médiane du lobe de l'oreille avec une aiguille ou un vaccinostyle. Déclenchement du chronomètre.

·        Recueil des gouttes de sang toutes les 15 secondes sur l’essuie-tout placé en dessous du lobe de l'oreille (absorption du sang par contact et non séchage par le papier appuyé sur l'incision).

·        Noter le temps écoulé depuis l’incision jusqu’à l’arrêt du saignement sur la fiche de prélèvement (fiche de suivi médical : C2 ENR 01) ou sur la fiche de transmission (C2-ENR03)

Méthode d’IVY sensibilisée :

La réalisation d'un test d'IVY est nécessaire pour suspecter le déficit en facteur.

·        Placer le bras du patient sur un accoudoir, en exposant la face antérieure de l'avant bras que l’on désinfecte.

·        Appliquer une pression permanente de 40 mm Hg sur le milieu du bras.

·        Avec un vaccinostyle ponctionner 3 points (en triangle) sur la face antérieure de l’avant bras en évitant les veinules superficielles.

·        Déclencher le chronomètre.

·        Après une période de 30 secondes, éponger avec du papier filtre en effleurant légèrement pour ne pas gêner la formation du clou plaquettaire.

·        Éponger le sang toutes les 30 secondes jusqu'à ce que le sang ne tache plus le papier filtre. Arrêter le chronomètre, le temps de saignement est déterminé par le temps arrondi à 30 secondes.

·        Noter le temps écoulé depuis l’incision jusqu’à l’arrêt du saignement sur la fiche de prélèvement (C2 ENR 01) ou la fiche de transmission (C2-ENR03)

Prélèvements pour hémoculture

·        Noter les renseignements nécessaires sur la fiche de prélèvement/de transmission : heure du prélèvement, hyperthermie du patient au moment du prélèvement (préférer le prélèvement au moment d’un pic fébrile), traitement antibiotique éventuel, signes d’appel cliniques.

·        Prendre 1 flacon aéro-anaérobie  ou 1 aérobie + 1 anaérobie si possible portés préalablement à 37°C ; le ou les décapsuler, désinfecter le bouchon à l’aide d’un tampon d’alcool. Poser un nouveau petit tampon d’alcool sur le bouchon et le laisser. Il sera traversé par l’aiguille.

·        Réaliser le prélèvement de préférence à l’aide du dispositif  à ailettes (ou à défaut à la seringue après une désinfection soignée du site et des bouchons de chaque flacon) :

·        Réaliser une antisepsie large de la zone à prélever : désinfecter par un premier coton imbibé d’alcool ou bétadine puis reposer un coton propre également imbibé d’alcool ou bétadine.

Technique classique au dispositif à ailettes : Prélever la veine avec l’aiguille à ailettes. Passer les flacons anaérobie puis aérobie l’un après l’autre (remplir environ 10 ml par flacon), ou le flacon unique aéro-anaérobie.

Prélèvement à la seringue (si veine difficile) Prélever de façon aseptique 20ml de sang. Introduire stérilement 10ml de sang à travers le centre du bouchon en caoutchouc du flacon aero-anaerobie, ou de chacun des 2 flacons, en respectant l’ordre suivant : N°1 : Anaérobie, N° 2 : Aérobie.

·        Homogénéiser le ou les flacons par 2 ou 3 retournements

·        Porter le plus rapidement possible le ou les flacons à 37°C

Tests de tolérance au glucose

Le patient doit être à jeun pour le premier prélèvement.

Glycémie à jeun et post-prandiale

·        Réaliser le prélèvement sur un tube fluorure de sodium lorsque le patient est à jeun.

·        Puis réaliser un deuxième prélèvement 1h30 à 2 heures après la fin d’un repas ou d’un petit déjeuner riche en sucres lents et/ou rapides.

Hyperglycémie provoquée : test dynamique à préférer au laboratoire

·        Réaliser le prélèvement à jeun sur un tube fluorure de sodium.

·        Le patient ingère la quantité de glucose prescrite par le médecin. En absence de prescription donner au patient 75g de glucose (ou 1.75 g/kg avec maximum 75g). Déclencher le chronomètre au début de l’ingestion. Le patient reste au repos dans l’intervalle de temps.

·        Réaliser les prélèvements suivants  sur tube fluorure de sodium selon  prescription si elle est explicite ou selon les modalités du laboratoire :

Zone de Texte: Recueil des urines à la fin 
du test pour une glycosurie
- HGPO 5 points = 0, 30mn, 60mn, 90mn, 120mn.

- HGPO 4 points = 0, 1h, 2h, 3h 

- dans le cadre du dépistage de diabète gestationnel = 0, 60mn, 120mn après charge de 75g de glucose. Pas de recueil spécifique des urines.

·        Il peut être demandé de faire en même temps un dosage d’insuline : Prélever aux mêmes temps que précédemment. Voir laboratoire spécialisé

Prélèvement pour recherche de cryoglobulines : au laboratoire

Aller chercher le plot contenant 2 tubes secs dans l’étuve du laboratoire. Dès le prélèvement réalisé, étiqueter les 2 tubes et les porter immédiatement dans l’étuve à 37°.

Dosage de cortisol

Sans précision sur la prescription, un prélèvement sur  tube sec (bouchon rouge) est réalisé au plus près de 8h00 du matin (entre 7 et 9h).

Test au synacthène® (à préférer au laboratoire pour surveillance)

Il ne peut être réalisé que par un médecin ou un infirmier : prévoir avec le patient la venue d’une infirmière libérale pour faire l’injection après la première prise de sang.

·      Réaliser entre 7h et 8h un prélèvement à jeun pour un cortisol de base (on peut éventuellement doser 17 OH Progestérone selon la prescription).

·      Injecter l’ampoule de synacthène® prescrite par le médecin et apportée par le patient :

Synacthène® immédiat : Réaliser à nouveau un prélèvement après (30 et) 60 minutes, le patient étant resté au repos dans l’intervalle de temps selon la prescription

Synacthène® retard : Réaliser à nouveau un prélèvement après 30, 60 minutes, 2, 4, 8 et 24 heures selon la prescription